l’organisation des Saguenéens de Chicoutimi avait préparé une soirée à saveur autochtone en rendant hommage à celles et ceux qui étaient présents sur ce territoire bien avant la création de la région.

Le vendredi 23 février dernier, c’était une soirée toute spéciale pour les Saguenéens de Chicoutimi de la LHJMQ mais aussi pour les Premières Nations. En effet, l’organisation des Saguenéens avait préparé une soirée à saveur autochtone en rendant hommage à celles et ceux qui étaient présents sur ce territoire bien avant la création de la région, en plus de savourer une nouvelle victoire devant leurs partisans.

Dès la période d’échauffement, les spectateurs ont pu admirer le chandail des Saguenéens fabriqué pour l’occasion et arborant les couleurs chères aux Premières Nations, chandail spécialement conçu par la très talentueuse artiste de Mashteuiatsh, Sophie Kurtness. Des fleurs, symbole de la communauté innue de la région, surmontent le logo des Sags alors que sur les épaules et les bas, une de ces mêmes fleurs est jumelée à la couronne des Saguenéens pour souligner l’importance de la réconciliation et du respect mutuel entre les cultures.

La plupart de ces chandails ont été mis en vente dans un encan en ligne et tous les profits amassés ont été remis à deux organismes jeunesses de Mashteuiatsh, soit Puakuteu avec son programme PASS (Programme d’Accompagnement Scolaire et Social pour les jeunes) et le comité de hockey mineur Mashteuiatsh. L’encan a eu lieu du vendredi 23 février au dimanche 25 février sur le site Web des Saguenéens.

Juste avant la mise en jeu officielle, les spectateurs ont été mis en contexte par ces mots : « Les Saguenéens de Chicoutimi souhaitent rendre hommage aux Premières Nations en reconnaissant que nous sommes situés en territoire traditionnel autochtone non cédé ».

Parrainée par l’ancien joueur des Saguenéens et membre de la Nation Innu, Francis Verreault-Paul, la première édition de cette soirée spéciale a permis au chef de la Nation des Pekuakamiulnuatsh, Gilbert Dominique, de procéder à la mise en jeu officielle en compagnie du président et gouverneur des Saguenéens de Chicoutimi, M. Richard Létourneau. « Les Saguenéens de Chicoutimi sont ravis de collaborer avec la communauté de Mashteuiatsh pour cette soirée spéciale et espèrent que cet événement contribuera à faire rayonner la culture des Premières Nations et à promouvoir l’inclusion et la diversité dans le sport » mentionnait le communiqué de presse émis pour l’occasion. Du hockey mineur de Mashteuiatsh, Yoshtin-Jake Siméon a également été invité à procéder à la mise en jeu officielle, tout comme Noah Buckell-Robertson.

L’artiste pluridisciplinaire innue originaire de la communauté de Uashat mak Mani-Utenam, Kathia Rock, a interprété avec brio l’hymne national canadien dans sa langue maternelle et à sa façon; un moment riche en émotion pour toutes les personnes présentes, dont plus d’une centaine de jeunes de la communauté de Mashteuiatsh et une trentaine des Centres Mamik. Cette initiative visait à offrir une expérience unique aux jeunes de la communauté en leur permettant de vivre une soirée de hockey inoubliable. Puis, le match a pu débuter. Les Saguenéens de Chicoutimi ont remporté une victoire mémorable de 5-0 au Centre Georges-Vézina face aux Tigres de Victoriaville. Ce gain a officiellement placé l’entraineur-chef Yanick Jean au premier rang de la LHJMQ pour les victoires en carrière avec 590. Voilà une magnifique soirée pour les amateurs présents.